Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 19:36

Cet article est une ébauche à propos de nos dirigeants et d'une emprise mondiale de vampires énergétiques et astraux.

 

Ce parallèle repose sur une analogie qui porte à s'interroger...

Voici quelques réflexions d'internautes :

- http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070103084211AAcmvbP

- http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/forum/fr?f=divers&id=1146347499-22709-1441

 

Néanmoins, l'origine de l'expression "sang bleu" serait toute autre (cf article d'omnilogie).

 

La couleur bleue fait ici référence au manque d'oxygénation, que ce soit du sang ou de la viande...

 


Sang bleu : sang peu ou mal oxygéné; grosso modo, le sang qui sort des poumons est oxygéné, donc d'une couleur rouge vive, tandis que celui qui retourne aux poumons est d'un rouge sombre, paraissant parfois "bleu" à travers la peau. Le "sang bleu" fait traditionnellement référence au sang noble, et fait également référence au "sang froid"...

 

Viande bleue : viande encore moins cuite qu'une viande saignante : seulement 30 secondes à 1 minute par face, contre environ 1'30 par face pour une viande saignante. La viande "bleue" est rouge foncé de la surface au coeur, tandis que la viande saignante est dorée en surface et rouge au coeur (source : http://www.despi-le-boucher.com/ ).

 


La "viande bleue" est donc la viande la moins cuite que l'on puisse trouver, à mi-chemin entre la viande saignante et la viande crue. Moins la viande est cuite, plus elle contient de l'énergie de l'animal qui est mort, et vice-versa. On appelle également "âme" le sang ; ainsi, un précepte biblique nous indique de ne pas manger la chair de l'animal avec son âme, ce que les musulmans traduisent par l'égorgement de l'animal et que certains judéo-chrétiens traduisent tout simplement en une interdiction de manger de la viande ou encore de ne pas manger du boudin ou du "jus de viande"...

 

Or, nous savons que la cuisson de la viande permet d'éliminer bon nombre de toxines, de bactéries, de virus, de vers... (je ne vous ferai pas l'affront de vous donner des exemples, mais je vais quand même vous donner un article au sujet des inconvénients de la viande rouge). La cuisson de la viande étant considérée comme une évolution, pourquoi certains continueraient à manger de la viande ? Serait-ce à cause d'une étiquette "macho et masculine" ? Serait-ce plus que cela ?

 

Si nous regardons le prix de la viande pouvant être mangée bleue ou saignante sans "trop" de risques, en payant donc la qualité (origine, conditionnement, etc.), nous pouvons facilement convenir que ce sont les personnes les plus riches qui peuvent en consommer le plus... ce qui est bien sûr un fait avéré.


Oublions quelques instants ces considérations et passons à un autre sujet, qui n'est pas aussi anodin que nous pourrions le croire au premier abord...

 

Les castes dirigeantes, lignées pharaoniques, impériales, royales et dans une moindre mesure les nobles, ont coutume depuis très longtemps et encore de nos jours, à conserver leur "sang" en se mariant entre eux... Leur sang est donc préservé, leurs caractéristiques génétiques aussi, ce qui accroît néanmoins les risques d'expression des gênes récessifs nuisibles... Certaines théories font état que le sang et même l'ADN de certaines castes dirigeantes a été manipulé depuis des siècles afin de les rendre dociles vis à vis de vampires énergétiques et astraux...comme c'est le cas de l'hypothèse des humano-reptiliens...

 


Sortons encore une fois de ce cadre et regardons notre belle société, bien hiérarchisée ! Cette hiérarchie qui est de plus en plus pesante au fur et à mesure qu'on se rapproche de l'administration et de l'Etat (sans parler des militaires !), c'est notre modèle de fonctionnement partout. Dès le plus jeune âge, on éveille chez les enfants le désir de "faire mieux" que les autres (compétition, pseudo-"méritocratie"), de dominer les autres (toutes les relations sociales étant basées sur la domination (des parents vis à vis de l'enfant, de l'institution vis à vis des éleves, du patron vis à vis de ses salariés, etc.)... sans parler que nous vivons dans une pseudo-démocratie, la démocratie représentative, qui suppose qu'une petite caste dirige l'ensemble de la société (aussi appelée oligarchie).

 


Enfin, encore un sujet qui reste assez proche : la promotion sociale (et hiérarchique) est basée sur le respect des supérieurs (un respect qui tend parfois jusqu'à la servilité, au lèche-bottes, etc...) et bien sûr la preuve de ses compétences (mise en avant par notre société : rentabilité, compétitivité, etc.), qui s'inscrivent bien sûr dans le sacrifice de soi et des autres pour le "bien social commun". L'honneur n'est donc pas mis à l'élévation des individus mais bien à leur "dévotion sociale"... cela étant d'autant plus présent au fur et à mesure que l'on monte dans la hiérarchie.

 

Quelles sont les qualités les plus utiles dans cette belle société ? Ce ne sont pas l'altruisme et l'amour du prochain, mais l'asservissement de ses contemporains sous toutes ses formes, une forme de loi du plus fort adaptée à une société de cerveaux gauches... maladroits et peu efficaces.

 

Finalement, nous n'avons plus à nous étonner que la proportion de psychopathes chez les dirigeants d'entreprises soit plus élevée que dans la population générale (4% de psychopathes chez les dirigeants et 1% dans la population). Et encore, nous n'évoquons pas ici les "psychopathes légers". En réalité, les psychopathes sont même avantagés dans notre société, puisqu'ils savent mentir et rester indifférent à la souffrance d'autrui, se mettre en avant et écraser les autres,... encore faut-il qu'ils arrivent à contrôler un tant soit peu leur impulsivité... Leurs pulsions ne font pourtant que grandir dans leurs situation de supériorité hiérarchique, aussi doivent-ils les canaliser d'autres manières (BDSM, sports violents, utilisation d'un souffre-douleur, etc.)... Bien sûr, ils n'ont pas la maîtrise totale de leur impulsivité et il leur arrive de se "lâcher", en devenant violent (physiquement, moralement, intellectuellement) à l'égard d'une personne (par le harcèlement, les violences, les viols ou agressions sexuelles, etc.)...

 


Si nous recoupons ces quelques éléments éparses et je vous incite, si ce n'est de faire des recherches, au moins de vous interroger sur ces questions... nous aboutissons à une structure hiérarchisée, où se trouve de plus en plus haut des personnes de plus en plus impulsives et avides de richesse, de pouvoir, de flatteries, et qui se nourrissent dans une certaine mesure de la souffrance d'autrui (que ce soit dans le cadre de leurs relations mais aussi par la nourriture qu'ils aiment manger), tout en étant soumises de plus en plus à des personnalités encore plus perverses, plus psychopathes, plus "intelligentes" (l'intelligence du manipulateur), de plus en plus avides qu'elles...

 

Il ne fait aucun doute que ce genre de personnes s'attirent toutes sortes d'êtres ou d'entités qui ont une nature vampirique (vampire physique, éthérique, astral, aural, psychique, spirituel)... C'est donc assez facilement que nous pouvons considérer que, dans une certaine mesure, notre structure sociale hyper hiérarchisées est dominée par des entités potentiellement malveillantes dont la nature correspond à celle d'un Vampire à tous les niveaux... que certains appellent Illuminati (fanatique de la Lumière déchue, de la possession de la Lumière)...

 

Heureusement bien sûr, depuis ces dernières années et en particulier l'année 2012, nous assistons à toutes sortes de révélations et de prises de conscience qui remodèlent progressivement notre société "pour le meilleur de tous".

 

... De là à faire un lien avec les chemtrails, il n'y a qu'un pas, vite franchi par certains...

 


Pour aller plus loin dans les thèses conspirationnistes, visitez http://www.lepouvoirmondial.com/david-icke/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Catégories