Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pourquoi aborder ce thème et pourquoi l'aborder en dernier ?

Ce thème ne peut être véritablement abordé qu'en dernier, à la lumière de tous les autres, et notamment de la connaissance sur le divin. Si le divin est le manifesté, alors le côté obscur est le non-manifesté. C'est une conséquence de la loi d'équilibre qui régit tout l'univers et auquel Dieu ne peut lui-même échappé. S'il y a une lumière quelque part, alors vous pouvez être sûr qu'il y a une ombre quelque part ailleurs.

Ce thème est essentiel pour comprendre "tout le reste" qui n'a pas été abordé jusqu'à maintenant, et ce n'est pas une mince affaire.

Ce côté obscur ne doit pas être diabolisé comme on le fait généralement dans les manuels ésotériques ou séries pour adolescents. Le "Mal" n'existe pas tel qu'on nous l'a fait croire pendant des milliers d'années, tout comme "Dieu" n'est pas un Bien absolu. Les notions de Bien et de Mal sont désuètes et appartiennent à des temps reculés où cette manière de voir les choses permettait de faire obéir les gens par crainte du châtiment de Dieu. Toute action ou omission a ses conséquences (voir loi de causalité), et la nature même de l'être humain ne le fait pas commettre un Bien ou un Mal absolu car ces notions sont fausses. La source créatrice (pour ne pas dire "Dieu") fait que tout ce qui est créé joue un rôle et obéit à des lois auxquelles il ne peut échapper. L'être humain, exemple qui nous parlera plus facilement, ne recherche pas au plus profond de lui-même sa propre perte, son désintérêt, sa souffrance, ... mais s'il la recherche en apparence, c'est pour obéir à une loi. Ainsi, le sado-maso peut trouver dans sa propre souffrance (souvent bien modérée) une manière de rétablir un équilibre dans sa vie, de diminuer sa culpabilité, d'être puni et ainsi d'apaiser sa conscience, ... Même la personne qui a envie de se suicider ne souhaite pas au plus profond de lui-même son malheur ; mais c'est parce qu'il souffre d'une manière ou d'une autre qu'il a besoin de trouver une solution qui peut être la mort qui apaisera ses souffrances physiques ou psychiques....

Il faut plutôt considérer le côté obscur comme le non-manifesté, le potentiel, la probabilité inverse du "et si ça existait".

 

C'est là qu'intervient la puissance créatrice et une partie des sciences occultes : créer à partir du non-manifesté - et non de l'inexistant.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche

Catégories