Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le corps éthérique est le corps subtil le plus proche du corps physique: c'est pourquoi l'action sur le corps énergétique d'une personne se concrétise plus rapidement dans le corps physique qu'une action sur un autre corps plus subtil comme le corps astral ou le corps mental.

 

Les thérapies énergétiques utilisent donc cette voie : soigner le corps physique en agissant sur le corps éthérique. Elle n'a donc pas besoin de méthode invasive physiquement pour agir, mais son efficacité est moindre qu'une action directe et appropriée sur le corps physique. C'est pourquoi, le plus souvent, il sera utile de combiner à la fois une action médicinale sur le corps physique à une action énergétique. A moyen et long terme, il sera également judicieux d'agir aux niveaux astral et mental pour pérenniser la guérison et prévenir de nouveaux désordres.

 

De quel genre d'énergie se sert-on dans les thérapies énergétiques ?

 

Contrairement à ce que certains thérapeutes ignorants soutiennent, l'énergie utilisée dans les thérapies énergétiques n'est pas de l'énergie divine pure, ni de l'énergie cosmique pure, loin de là. Non seulement ce genre d'énergie n'est pas physiquement à notre portée, mais en plus elle détruirait en un éclair nos corps les plus denses (corps physique, éthérique, astral et mental).

 

Pour donner de vrais soins énergétiques, il faut apporter au patient une énergie d'une pureté (qualité vibratoire) supérieure à celle qu'il a en lui au niveau de la zone à soigner; ce peut être :

- l'énergie dont le patient dispose dans une zone non malade;

- l'énergie du guérisseur ou du "magnétiseur" (magnétisme animal);

- l'énergie de l'environnement naturel;

- l'énergie d'une égrégore (comme celle drainée par une assemblée de personnes);

- l'énergie d'une autre source plus évoluée que celle du patient.

 

 

Vous pouvez aussi canaliser une énergie extérieure à vous et l'apporter au patient (c'est d'ailleurs ce que le thérapeute fait le plus souvent); dans ce cas, vous mélangerez cette énergie extérieure à la vôtre : cela pourra vous permettre de vous ressourcer un minimum pendant la séance.

 

Préparation à la thérapie énergétique

 

Le thérapeute doit être le plus possible "sain de corps et d'esprit" : s'il est malade, qu'il est envahi d'idées noires ou de tout autre désordre, il lui faudra avant tout se purifier et se guérir avant de tenter de guérir une autre personne. La raison est évidente : non seulement le thérapeute pourrait ne pas assurer convenablement la séance de soins (fatigue précipitée, accentuation des désordres intérieurs, ...), mais aussi pourrait apporter une énergie mauvaise au patient (que cette énergie vienne de lui ou qu'il la capte de l'extérieur mais dont les vibrations seraient proches des siennes).

 

L'hygiène physique, alimentaire, énergétique et des corps subtils est donc importante pour le thérapeute.

 

 

Eléments à réunir pour une thérapie énergétique efficace

 

1/ L'élément psy : pour être au maximum de vos capacités, vous ne devriez pas avoir faim mais avoir fini de digérer un repas qui devrait être dans l'idéal majoritairement sattvique et quelque peu rajasique. Il vous sera demandé pendant la séance une grande concentration, intention bénéfique, visualisation d'une situation de paix et d'un bien-être profond; vous pouvez aussi visualiser des symboles que vous associez en pensée à la source dans laquelle vous allez puiser ou à l'effet désiré (inutile de vous servir d'un symbole qui vous laisse indifférent, voire qui vous repousse);
2/ L'élément vital sacrifié : il s'agira ici d'une énergie subtile qui proviendra de vous ou de votre environnement;
3/ Le support-témoin : soit vous êtes en présence de la personne à magnétiser, soit vous agissez à distance et dans ce cas il vous faudra un objet (ou une personne) en relation étroite avec votre cible (objet ayant appartenu ou été en contact avec la cible, objet faisant partie de la cible, objet représentant la cible);
4/ Les vecteurs-transporteurs : placez-vous sous la présence de votre guide et la présence divine, et même d'une communauté de bienfaiteurs à laquelle vous appartenez;
5/ Les accessoires & l'ambiance magiques : vous choisirez (de préférence) un milieu riche en énergie et en nature végétale et minérale, au minimum un milieu pauvre en énergies négatives. Choisissez des vêtements amples, une douce chaleur, une lumière tamisée, un peu d'encens. Vous utiliserez généralement vos mains (voir la page sur la pratique du magnétisme).

 

 

Déroulement d'une séance de soins énergétiques (voir aussi la fiche sur le magnétisme)

 

Le patient sera soit assis, soit couché, dans une position confortable, si possible avec des coussins.

 

Le thérapeute devra aussi choisir une position confortable pour concentrer le maximum d'énergie sur le patient.

 

Il est vivement déconseillé que plusieurs thérapeutes agissent sur un seul patient (mélange et conflits d'énergie) ou qu'un seul thérapeute agisse sur plusieurs patients en même temps (mélange et dispersion de l'énergie).

 

Le thérapeute active ses corps subtils et les utilise pour soigner le patient. Il devra devenir son propre corps énergétique tout en inondant son corps astral de sentiments bienveillants, son corps mental de pensées bienveillantes. Il se servira utilement de visualisations simples et efficaces auxquelles il est habitué; ce pourra être, par exemple, la visualisation d'ondes blanches qui sortent des mains pour soigner la zone malade (inutile de choisir des scènes ou symboles compliqués). Il se placera bien sûr sous la protection d'un être supérieur, par défaut son guide.

 

La thérapie énergétique se pratique le plus souvent par les mains disposées à une faible distance du patient (2 à 5 centimètres). Pour une action plus large, le thérapeute pourra choisir une distance plus éloignée. Parfois, le thérapeute pourra également toucher le patient lorsqu'il voudra agir plus efficacement et en profondeur dans son corps. Les ressentis du thérapeute et du patient et une bonne communication entre eux est essentielle pour optimiser les soins.

 

Régulièrement, le thérapeute agitera ou se frottera les mains en dehors de la zone de traitement pour les libérer des basses vibrations qu'elles ont pu capter lors du traitement sur le patient.

 

Le souffle chaud ou froid (veillez à ne pas avoir mauvaise haleine ce jour là !) pourra lui aussi servir d'intermédiaire aux soins énergétiques; son action plus douce et calmante (chaud) ou vivifiante (froid) permettra d'agir plus en surface qu'en profondeur.

 

Le plus souvent, une seule séance ne suffira pas à soigner le patient : il faudra prévoir plusieurs séances à intervalle réguliers de moins d'une semaine (dans le meilleur des cas, préférez deux à trois jours).

 

Difficultés lors des soins énergétiques : blocages et déséquilibres énergétiques

 

Le traitement énergétique pourra mettre en évidence des blocages énergétiques chez le patient. Le thérapeute n'étant que rarement extralucide, ce sera au patient de lui indiquer ses propres sensations de gêne voire même de douleur. Ces blocages auront la plupart du temps leur équivalent physique, mais pourront néanmoins être balayés ou diminués par le thérapeute qui concentrera sur cette zone une énergie chaude et bénéfique d'une intensité de plus en plus forte. Si le thérapeute ne fait que renforcer le blocage et la douleur chez le patient, il ne devra pas insister, mais en général un bon thérapeute ne devrait apporter que de bons soins.

 

Les déséquilibres énergétiques sont assez fréquents chez les patients. Cela se traduit par des zones du corps d'intensités et de vibrations différentes. Les zones dont l'énergie est la plus basse et la plus faible seront les zones qui seront affectées le plus facilement par des maladies. Un dysfonctionnement physique, une porte de sortie d'énergie, une température trop basse ou trop élevée, la lutte contre une maladie pourront notamment provoquer des déséquilibres énergétiques. Avant de rééquilibrer l'énergie du patient, assurez-vous qu'il est soigné ! Normalement, une zone malade devrait avoir un apport supérieur d'énergie par rapport aux autres zones du corps. Pour les patients souffrant simplement de déséquilibre énergétique, vous effectuerez un balayage énergétique (mouvements amples, transversaux ou circulaires) afin d'uniformiser son énergie, mais vous devrez aussi avoir une approche holistique en déterminant avec lui quelles sont les causes de déséquilibres dans sa vie quotidienne.

 

Soins énergétiques en présence d'une masse de priants

 

La réunion d'une foule dans une démarche spirituelle, comme par exemple à Lourdes, peut être utilisée pour obtenir une guérison. En effet, l'envoi d'une grande énergie d'amour à l'attention des personnes composant cette foule permet d'obtenir en retour une forte réponse qui peut nous guérir d'un problème physique, éthérique ou autre. La présence d'une masse de priants attire également bon nombre d'entités élevées qui peuvent, pour des raisons d'ordre supérieur, intervenir et guérir des personnes présentes dans une démarche d'amour envers les autres.

 

Effets après la séance

 

L'énergie canalisée par le thérapeute sera donc le plus souvent mélangée à une énergie d'amour bienfaisante dont les qualités vibratoires devraient être un peu plus élevées que celle du patient. A li'ssue de la séance, le patient devrait ainsi ressentir un bien-être ou au moins un mieux-être pendant et à l'issue du traitement.

 

Selon la méthode employée, le thérapeute a pu également se ressourcer en partie. Quoiqu'il en soit, même ressourcé, il ne devra pas enchaîner les soins énergétiques comme s'il était une vache à lait. Il lui est nécessaire d'avoir d'autres activités et de laisser reposer un peu ses différents corps.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche

Catégories