Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Mes dernières recherchent m'ont porté à reconsidérer ce que l'on appelle "aura" (cf article à ce sujet).

 

Tout corps émet différents rayonnements que nous ne percevons généralement pas par la vue physique dans la mesure où leurs longueurs d'onde se situe en dehors du spectre lumineux visible. Néanmoins, différentes expériences prouvent que le champ du visible dépend de la lumière que l'on reçoit ainsi que des ondes cérébrales...

 

Il existe trois champs principaux générés par le corps humain grâce aux vibrations subtiles :

- le champ électrique généré principalement au niveau du hara (2è chakra), juste en-dessous du nombril;

- le champ magnétique de l'aura qui pulse essentiellement au niveau du 4è chakra, celui du coeur;

- le champ de conscience produit majoritairement au niveau du 3è oeil (6è chakra).

 

Ce sont des approximations car chaque chakra, chaque organe, chaque cellule (et j'en passe) produit un champ énergétique, un champ magnétique et un champ de conscience, à son niveau... ce qui signifie qu'il y a une multiplicité de champs qui s'interpénètrent et que l'observation d'un champ et son analyse en sont rendus plus difficiles.

 

L'effet Kirlian permet de démontrer essentiellement la réalité du champ énergétique (électrique) d'un objet en lui appliquant un voltage élevé par l'intermédiaire de plaques photographiques. Cette expérience peut faciliter la compréhension du syndrome du "membre fantôme". Cela permet aussi d'expliquer l'importance du corps énergétique dans toutes les sensations du corps physique (d'ailleurs, les influx nerveux se transmettent par signaux électriques).

 


 

La vibration que l'on ressent au niveau du coeur constitue la clé de l'expérience de l'aura. Si l'on fait le vide aux niveaux physique et subtiles, il est plus facile d'écouter son coeur. Le coeur est notre centre de cohérence, comme l'explique Gregg Braden. Tout ce que l'on ressent au niveau du coeur nous permet de nous orienter. Ensuite, il faut laisser monter les sensations du coeur vers l'épiphyse (glande pinéale), afin d'observer l'aura. Il faut donc faciliter la connexion entre le coeur et le 3è oeil. Si cette connexion est naturellement activée dans votre Design Humain, la communication entre le centre-coeur (le coeur-amour) et le centre-3e oeil vous en sera facilitée ; si cette connexion n'est pas activée, il vous appartiendra de nettoyer les canaux qui relient le centre-coeur avec celui du 3è oeil jusqu'à ce que la connexion se fasse comme vous le souhaitez.

 

 


 

Que signifie observer l'aura ?

 

Observer l'aura c'est apprécier les émanations subtiles de l'âme d'une personne à travers son véhicule physique à un moment donné. Ces émanations ne sont pas uniformes et dépendent de tout un tas de choses. Ainsi, une personne habituellement détendu et paisible qui se trouve dans une situation stressante développera une aura de stress autour d'elle qui interférera avec une partie de son âme qui continuera à émettre ce sentiment de quiétude.

 

L'observation des auras n'est pas forcément faite sous forme de couleur, puisque les auras n'ont pas de couleur en elles-mêmes. Si vous souhaitez observer l'aura sous forme colorée, gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une forme d'hallucination et qu'elles ne reflètent pas forcément la réalité mais simplement votre ressenti. Avant de vous lancer dans la perception visuelle des auras, il est préférable d'établir votre propre grille de correspondances entre les couleurs et ce qu'elles vous évoquent, car chaque personne ne fait pas exactement les mêmes corrélations entre les couleurs et leur signification au niveau du ressenti.

 

 

Comment débuter la vision des auras ?

 

Avant de commencer à voir les auras, vous pourriez apprendre à développer vos capacités visuelles par les arts plastiques, la sculpture, la visualisation d'un objet,... car la glande pinéale se développera en parallèle !

 

Si vous souhaitez commencer directement par la visualisation des auras, soit ! Passez à la rubrique suivante !

 

Si vous êtes intéressés par l'observation de phénomènes subtils en général, vous pouvez commencer par la vision ou la visualisation de l'énergie vitale en suivant ces quelques recommandations :

- être soi-même en bonnes conditions énergétiques (manger léger et si possible des aliments du jardin qui ont peu été traités et sont riches en énergie du soleil,...);

- être dans un certain repos, une certaine tranquillité (mettre de côté toutes ses pensées et préoccupations, faire une méditation au préalable,et même faire le vide si vous y arrivez);

- un milieu riche en énergie (il peut s'agir d'un haut lieu d'énergie, d'une ancienne forêt, d'un lieu mystique, ...):

- une cible riche en énergie (regardez des arbres bien verdoyants,des personnes "rayonnantes", vos mains après une activité manuelle ou une circulation de l'énergie; les mains d'un magnétiseur;...);

- un fond relativement sombre ou tamisé avec une légère clarté (au clair de lune, à la lumière des bougies, à l'aube ou à l'aurore);

- bougez ou faites bouger la cible et défocalisez votre vision en regardant tout autour de l'objet, surtout aux endroits d'où proviennent la lumière.

 

 

Comment pouvons-nous percevoir les auras ?

 

La visualisation des auras peut se faire de différentes façons (mentalement = par l'esprit, astralement = par l'âme, physiquement = par le corps, pour ne citer que ces 3 grandes catégories), elle peut être temporaire ou durer longtemps, et différentes couleurs peuvent apparaître.Vous pouvez également simplement ressentir les auras directement par vos corps subtils sans passer par une quelconque visualisation; par exemple, vous pouvez ressentir quand une personne tente de vous séduire ou vous convaincre sans avoir pour autant à visualiser son champ aurique. Ce genre de perception est d'ailleurs moins gênante qu'une perception colorée de l'aura.

 

Comme notre corps est suggestible à toutes sortes de progammations (cf l'hypnose), vous pouvez même faire correspondre une vibration aurique avec d'autres sens physiques (sons, goût, odeur, sensation kinesthésique).

 

 

De quelle couleur sont les auras ?

 

L'aura n'a pas de couleur en elle-même. Pour percevoir des couleurs dans l'aura, il vous faut avoir associé au préalable les couleurs avec ce que vous voulez percevoir en la personne, qu'il s'agisse de ses émotions ou de toute autre chose. En effet, tout comme l'oeil décode les couleurs par les cônes (cellules nerveuses réceptrices spécialisées dans les trois types de couleur : rouge, vert et bleu), il vous faudra un décodeur subtil pour voir une certaine couleur selon la longueur d'onde que vous recevez.

 

Ainsi, si une personne associe la couleur bleue avec la sérénité et une autre avec la spiritualité, vous comprendrez bien qu'elles percevront différemment une même personne, et encore ce ne sera qu'à un instant 't' et à supposer qu'aucun élément n'interfère dans leur perception.

 

Heureusement ou non, ce décodage tend à s'universaliser car il est généralement admis une correspondance entre le spectre lumineux, les chakras et les ressentis principaux :

  1. ROUGE = chakra racine (muladhara) = SUREXCITATION
  2. ORANGE = chakra  sexuel (svadhistana) = VITALITE
  3. JAUNE = chakra solaire (manipura) = EQUILIBRE
  4. VERT = chakra du coeur (anahata) = AMOUR
  5. BLEU = chakra laryngé (vishuddha) = SERENITE
  6. VIOLET = chara frontal (ajna) = SPIRITUALITE
  7. BLANC = chakra coronal (sahasrara) = PURETE

A noter que l'on associe également la couleur ROSE au chakra du COEUR et ce n'est pas si étonnant que cela car le coeur résulte de l'union du haut et du bas, de la pureté à la surexcitation, du blanc et du rouge, dans l'équilibre parfait de l'amour.

 

Dans l'idéal, une personne équilibrée à tous les niveaux devraient rayonner toutes les couleurs à la fois et en avoir à chaque niveau : cela donnerait le spectre de la lumière et donnerait la couleur blanche. Si une personne émet plus d'énergie à un niveau, cela s'en ressentira sur l'ensemble d'elle-même et donnera une couleur dominante dans l'aura. Il faut préciser également que l'observateur est également acteur : la personne qui perçoit des couleurs, selon le niveau qui la préoccupe, selon ses grilles de croyance et de pratique personnelles, pourra voir des couleurs très différente d'une autre dans les mêmes conditions. De plus, l'environnement de la personne observée interagissant fortement avec l'aura d'une personne, vous pouvez facilement comprendre que votre observation à un instant 't' ne pourra pas être généralisé à une compréhension globale d'une personne. Finalement, l'observation de l'aura n'est qu'un moyen parmi beaucoup d'autres de percevoir des choses que notre inconscient capte sans que nous en ayons véritablement conscience.

 

 

L'intensité de la lumière correspond généralement à une ouverture ou une fermeture. Ainsi :

  1. LUMINEUX = positivité, illumination, orientation vers les autres;
  2. SOMBRE = négativité, absorption d'énergie, repli sur soi.

La perception physique visuelle qui nous permet de voir la luminosité est due aux batonnets, des cellules nerveuses photosensibles qui nous permettent de voir l'intensité de la lumière ainsi que le noir et le blanc.

 

On pourrait facilement faire une association entre les chakras supérieurs lumineux (ceux qui sont situés au-dessus de la tête) et les chakras inférieurs sombres (qui correspondent au bas du corps, sous la ceinture).

 

L'aura lumineuse ou sombre, qu'elle soit vue littéralement par le sens physique ou qu'elle soit transmise plus directement par les corps subtils, permet plutôt de caractériser un état d'ouverture ou de fermeture de la personne, ou encore un état de bien-être ou de maladie. Un chakra trop ouvert laisse partir toute l'énergie tandis qu'un chakra trop fermé la retient excessivement et empêche la circulation (à la manière d'un tor pour chaque chakra ainsi que pour l'ensemble du corps humain). Un bon équilibre et un bon rayonnement du chakra conditionnent une bonne santé.

 


 

Aura et ses couleurs (Doreen Virtue)

 

Aura et ses couleurs (revedanges)

 

Chakras (Wikipedia)

 

Couleurs : comment voyons nous (Pédagogie AC réunion)

 

Couleurs : vision et luminance (TPE610)

Partager cette page

Repost 0
Published by

Recherche

Catégories